Excite

Bien connaître les fromages à pâtes cuites

On peut aimer le fromage et ne pas franchement faire la distinction entre toutes les variétés que notre terroir nous offre sur un plateau. AOP, AOC, pâte fermée ou pâte ouverte : un jargon à découvrir. Bien connaître les fromages à pâtes cuites permet de bien les choisir mais également de savoir les déguster et les utiliser en cuisine. N’oublions pas qu’en France, gastronomie et fromage sont indissociable.

Tant pis pour notre tour de hanche, les fromages à pâtes cuites sont absolument divins et il est bien difficile d’y résister. Ce sont hélas des fromages riches puisqu’ils présentent un taux minima de matière grasse de 45 %. Parmi ces fromages à pâte cuite, on retrouve l’Abondance, le Comté, Tête de Moine, l’Emmental, le Beaufort, le Parmesan ou encore le Gruyère. A noter que l’Abondance est une pâte demi-cuite.

Fabriqués à partir du lait de vache, les fromages à pâte cuite plus communément appelés fromages à pâte dure, sont présentés en meules. Les meules de fromages à pâte ouverte sont de diamètre assez imposant et pèsent généralement un quintal. Leur fermentation a lieu en cave dont la température oscille entre 18 et 22°C. C’est le cas de la meule d’Emmental. Plus petites (une vingtaine de kilos) sont les meules de fromage à pâte fermée dont la fermentation est empêchée à cause du froid puisqu’elles séjournent dans des caves où la température ne dépasse pas 14°C. C’est le cas du Comté.

Il faut savoir que les fromages reçoivent des labels et appellations, tout comme les vins. On distingue l’AOP (Appellation d’Origine Protégée) qui répond à la réglementation européenne depuis seulement 1992 et l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), beaucoup plus ancienne puisqu’elle a été instaurée en France dès 1919.

Fromages à pâte pressée cuite et gastronomie

Il existe une multitude de recettes culinaires mettant en vedette les fromages à pâtes cuites. Certes caloriques, ces mets n’en sont pas moins goûteux. Les fromages à pâte cuite sont particulièrement intéressants en cuisine car ils fondent parfaitement. Il suffit de les râper pour les intégrer à la préparation. Dans une sauce béchamel, des pâtes, un soufflé, une quiche, sur des œufs, ils permettent toutes les audaces.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016