Excite

Burger King is back !

  • Getty Images

L’enseigne Burger King avait dû quitter la France en 1997, faute de rentabilité. Deux restaurants avaient survécus, 39 avaient fermés. La bonne réputation du Whopper n’avait pas suffit à sauver les Burger King du naufrage. Aujourd’hui l’enseigne revient, forte d’une nouvelle formule de masterfranchising. Explications.

Le site Snacking a révélé que le groupe américain était en pleines négociations avec le groupe de restauration français Bertrand (Lipp, Angélina, Arcady's, Eris, Bert's), information confirmée par une source proche du dossier.

Bertrand devrait en faire un masterfranchisé répartis sur cinq régions françaises. Chacune de ces cinq régions devraient recevoir une centaine de restaurants d’ici à 10 ans. Un plan ambitieux quand on sait qu’en 1997, ils se comptaient au nombre de 39.

Après avoir envisagé de racheter l’enseigne Quick, Burger King a opté pour la solution de masterfranchisé.

"Le dossier Quick était trop cher, trop compliqué et a été abandonné. L’enseigne nous a expliqué il y a quelques mois de cela, vouloir découper la France en cinq régions et confier chacune d'entre elles à un masterfranchisé" a expliqué Bernard Boutboul, directeur du cabinet spécialisé Gira conseil.

"Leur créneau, c'est de créer une alternative avec un burger premium" continue Bertrand Boutboul. Un hamburger haute qualité qui s’apprête à conquérir des marchés toujours plus grands. L’enseigne a annoncé en effet sa volonté d’ouvrir 1000 restaurants en Chine et de tenter également l’aventure en Russie.

En d’autres termes, Burger King revient à l’attaque, grâce à un nouveau modèle économique et une stratégie marketing sensiblement diverse qui n’a pas l’intention de s’attaquer frontalement au géant McDonald’s qui compte en France 1300 restaurants. Mais si tout va bien pourquoi ne pas se placer entre ce géant et le numéro deux européen Quick ? Hein, pourquoi pas ?

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016