Excite

La chrono-nutrition, quand le temps aide à maigrir

Considérant que c'est notre horloge interne qui gère les rythmes de notre corps, le principe de la chrono-nutrition est de répartir les aliments que l'on consomme sur la journée, en fonction de l'heure et de nos activités du moment. Tous les aliments sont donc autorisés, à condition qu'ils soient consommés au bon moment.

La chrono-nutrition ne consiste pas seulement en un changement d'alimentation, c'est aussi apprendre à respecter les rythmes naturels de nos activités et par là-même de respecter notre organisme et ses exigences.

Au petit-déjeuner, c'est le moment d'accumuler de l'énergie pour réfléchir et travailler dans de bonnes conditions. Il faut alors manger gras pour éviter le coup de barre d'avant le déjeuner et parce que c'est l'heure où notre métabolisme va le mieux brûler les calories.

Au déjeuner, un plat principal composé de protéines et de féculents est à l'ordre du jour, car notre corps est alors au mieux pour digérer les protéines. Par contre, il ne faut consommer ni entrée, ni laitage, ni dessert.

Au goûter, voici le moment venu de manger sucré, en consommant du chocolat, des fruits, des noix... plutôt que des sucres raffinés et autres bonbons et confiseries, et de faire du sport.

Au dîner, pour se préparer à dormir, on choisira de manger très léger... ou pas du tout, sachant que la sensation de faim qui suit le dernier repas doit survenir 4 h et 6 h après le précédent. Moins de 4 h, le repas n'était pas suffisant, plus de 6 h, il était trop important.

Avantages et inconvénients

La chrono-nutrition permet de diminuer les troubles de la digestion, d'être plus en forme le matin, de mieux dormir et de diminuer la quantité de nourriture consommée.

Par contre, elle peut provoquer des carences en vitamines et minéraux, l'apport en graisses est trop important. Enfin, fatigue, frustration et manque de liberté risquent d'entraîner un effet yoyo bien connu.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016