Excite

Conseils pour bonifier ses bouteilles de vin, dernière partie

De façon classique, chambrer ses vins rouges signifie les mettre à température, c'est-à-dire les réchauffer à température ambiante le plus souvent puisque la température idéale d’une cave oscille autour de 12 degrés. Mais dans le langage courant, l'expression a perdu son sens originel. Autrefois, cela voulait dire que l'on mettait les vins dans la chambre à coucher, car c'était la pièce la plus froide de la maison. Si bien que les vins étaient généralement bus aux alentours de 15°C. Une température appropriée, car il s'écoule toujours quelques minutes entre le moment où l'on sert le vin et celui où l'on commence à le boire. Ce laps de temps permet au vin de se réchauffer dans le verre et, ainsi, d'atteindre les 16 à 18°C qui constituent une température idéale pour les rouges, dans un environnement normal.

On peut mettre en carafe tous les vins sans aucune hésitation, que ce soit pour les blancs, les rouges ou même les champagnes, car eux aussi ont besoin d'air. Il n'y a pas d'inquiétude à avoir en ce qui concerne les bulles : le champagne ne les perdra pas en étant dans la carafe, à condition qu'il ne soit pas bu cinq ou six heures après la mise en carafe. Le passage en carafe casse les molécules et renforce l'expression aromatique. Ce que le champagne supporte très bien. En fait, la mise en carafe, tout comme la décantation, oxygène le vin et lui permet de s'ouvrir beaucoup plus rapidement. C'est la raison pour laquelle on entend souvent dire que le dernier verre d'une bouteille est le meilleur. En effet, tout au long du service, le vin a eu le temps de s'aérer. Le passage en carafe permet d'accélérer le processus et de rendre le premier verre aussi bon que le dernier.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016