Excite

Des étiquettes sur les menus au restaurant ?

Les étiquettes envahissent notre vie. Qu’il s’agisse de l’impact environnemental pour les voitures et l’immobilier ou des apports nutritionnels dans l’alimentaire, on demande aux commerçants d’être transparents sur ce qu’ils nous fournissent. Certains pays vont plus loin et ont imposé l’étiquetage nutritionnel dans les menus de restaurants. C'est le menu labeling.

Au Canada, une loi de l’Ontario demande aux restaurants avec un chiffre d’affaires supérieur à 5 millions de dollars, de fournir des informations nutritionnelles des plats et des boissons servis. Elles peuvent être disponibles sur un panneau pour un buffet, comme mention sur le menu ou sur une étiquette sur le produit lui-même. Elles doivent comprendre le nombre de calories et la taille de la portion. Aux Etats-Unis également, une règle semblable est imposée aux chaînes de restaurant de plus de 20 succursales.

Au Royaume-Uni, c’est la démarche volontaire qui prévaut puisque l’on demande aux restaurateurs d’aider les consommateurs à s'alimenter plus raisonnablement en offrant des menus variés, en privilégiant des modes de cuisson moins riches et enfin à fournir des informations nutritionnelles.

Toutes ces mesures de menu labeling partent du constat que les consommateurs sous-estiment la valeur calorique des menus. Elles supposent également qu’une meilleure information sur le lieu de consommation permettra une meilleure hygiène alimentaire. C’est intéressant mais s’il venait à l’idée de nos dirigeants de mettre en place ce genre de politique, ne pourrait-on pas leur suggérer certaines exceptions comme le cassoulet (610 kCal aux 100 grammes) et les profiteroles au chocolat (300 kCal)? De grâce !

Source Photo : Ciccioetneo (flickr.com)

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2019