Excite

Dossier Excite - Quelques conseils pour bien servir le vin : le débouchage

Les vins rouges peuvent être débouchés un quart d'heure avant le service. Plus les vins sont jeunes, plus il faudra les déboucher tôt pour permettre une bonne oxygénation. A contrario, les grands vins de garde seront débouchés à la dernière minute. Il s’agit dès lors de retirer la capsule qui couvre le bouchon, puis d’enfoncer le tire-bouchon le plus droit possible et sans le traverser complément pour éviter que des morceaux de liège ne tombent à l'intérieur de la bouteille. Les ustensiles munis d'une vis sans fin sont les plus pratiques.

Cette étape est à mener avec précaution surtout s'il s'agit d'un vin vieux dont le bouchon a pu être fragilisé. Ensuite il faut essuyer l'intérieur du goulot et vérifier qu'aucun morceau de liège ne flotte à la surface. Si c'est le cas, versez un premier verre de vin pour les évacuer. A noter que le champagne doit être débouché à la main, en tenant la bouteille légèrement inclinée.

Avant de procéder au service, vérifiez que le vin n'est pas bouchonné. On dit que le vin a un goût de bouchon lorsque lors de sa conservation un élément a altéré son goût. Le bouchon de liège peut en être la cause, mais pas seulement, cela peut aussi provenir des conditions de stockage ou des tonneaux. Un vin fermé avec une capsule à vis peut potentiellement être bouchonné. En effet, c'est une molécule résultant de l'activité de certains microorganismes qui donne au vin une odeur forte de bouchon humide, de renfermé, de poussière, voire de moisi.

Comment le repérer ? Portez le bouchon à votre nez. Il doit sentir le vin et le bouchon et non le liège humide. L'odeur va s'amplifier au contact de l'air. Si vous avez un doute, goûtez le vin. Si votre soupçon se confirme, jetez la bouteille.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016