Excite

Les Français boivent de moins en moins de vin

Selon la dernière étude quinquennale diffusée par le ministère de l'Agriculture, seuls 17% des Français consomment encore régulièrement du vin. Parallèlement, le nombre de consommateurs de vin occasionnels, c’est à dire buvant une à deux fois par semaine ou plus rarement, est passé à 45%, contre 41% en 2005. En revanche, le nombre de personnes déclarant ne rien boire est resté stable à 38%.

En moyenne, les Français boivent 57 litres par an en 2010, et par habitant, contre 160 en 1965, une baisse de la consommation que les chargés d'études de FranceAgriMer attribuent à la concomitance de plusieurs facteurs.

«Il y a certes une diminution de la consommation quotidienne mais elle se reporte sur une consommation occasionnelle tournée vers des vins de qualité», estime Bénédicte Trocard, viticultrice bordelaise.

Il y a également «une réelle modification des habitudes de consommation: les sodas et jus de fruits ont volontiers remplacé le vin sur les tables françaises», explique Caroline Plot, chargée d'analyse pour FranceAgriMer. Ainsi, en 1980, les boissons sans alcool, sans compter l'eau, n'étaient présentes que pour 5% des repas, tandis qu'il y avait du vin à table une fois sur deux. Trente ans plus tard, les boissons non alcoolisées sont servies à l'occasion de 15% des repas et le vin seulement une fois sur quatre (24%).

«L'alcool en général et le vin en particulier est désormais plus volontiers consommé les week-ends, dans un cadre festif ou convivial», conclut Philippe Janvier, chargé d'étude chez FranceAgriMer. Pour 2015, selon les projections du même bureau d’étude, le nombre de consommateurs réguliers de vins en France aura du mal à atteindre les 13%.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016