Excite

Le rôle de l'apport en protéines dans les aliments

Le rôle de l'apport en protéines dans les aliments et l'importance de leur présence est mesurable par le taux d'azote présent dans l'organisme. Il est essentiel d'avoir un apport en protéines régulier donné par une alimentation variée et riche. Les carences protéiniques peuvent avoir des conséquences importantes sur notre état de santé et le dégrader gravement. Nous en avons des exemples en Afrique.

Les protéines ou protides sont les composants indispensables et de base de tout organisme. En effet, celui-ci est essentiellement fait de protéines qui, elles-mêmes, contiennent les acides aminés libérés lors de la digestion. Le rôle de l'apport en protéines dans les aliments est comparable à celui de l'ossature d'une maison. Elles sont la charpente de nos os, de nos muscles et de notre peau.

Elles doivent être sans cesse renouvelées. On trouve les acides aminés dans les protéines de la volaille, de la viande, des laitages, des oeufs et des poissons. On en trouve aussi dans les protéines végétales telles que les légumes secs ou le pain par exemple. Notre corps ne pouvant pas les produire il est nécessaire de les lui apporter. De plus leur valeur calorique et énergétique est mineure.

Le renouvellement des protéines est incessant et leur vitesse de renouvellement variable d'un organe à un autre. Pour le foie, le sang et le cerveau, le renouvellement est plus rapide que pour les os par exemple. En cas de jeûnes, ce sont les cellules hépatiques qui seront détruites en premier. 300 grammes de protéines environ sont détruits tous les jours dans l'organisme, les acides aminés alors libérés sont en partie seulement recyclés. Il faut renouveller l'apport en protéines, car le corps humain n'a pas de réserve en protéines.

Leur rôle est important et varié :

  • Elles permettent la formation, l'entretien et le renouvellement des tissus. Elles sont la base des cellules et du muscle, du cerveau, du tube digestif, de la peau et du foie. Elles sont absolument essentielles et nécessaires dans toutes les étapes de la vie afin que l'organisme puisse se développer, et se renouveller.
  • Elles facilitent le transport de l'eau dans notre corps, car elles ont une grande affinité avec les molécules de l'eau. Ce sont elles par exemple grâce à l'albumine qui garde la présence de l'eau dans les vaisseaux.
  • Enfin, elles ont un rôle fonctionnel en permettant la formation des anticorps qui aide l'organisme à se défendre contre les attaques bactériennes. Elles participent au transport de l'oxygène. Elles constituent la structure de base des hormones et des enzymes.

Les protéines doivent être absolument présentes en permanence dans l'organisme. Cet apport doit être alimentaire c'est pourquoi il est obligatoire de consommer des aliments riches en protéines végétales ou animales régulièrement. L'oeuf reste la protéine de référence, en effet, il contient tous les acides aminés avec la dose la plus équilibrée. Toutes les autres présentent des déficits en acides aminés, il faut donc varier leur apport pour obtenir un équilibre satisfaisant et suffisant. La composition des protéines animales est très ressemblante de celles des protéines humaines c'est pourquoi elles présentent beaucoup d'intérêt. On peut évidemment s'en passer, mais il faudra alors veiller à ce que la composition des repas pallie au manque. 2/3 de céréales et 1/3 de légumes secs permettent de trouver un bon équilibre pour les besoins de l'organisme.

Ni trop, ni trop peu

Le rôle de l'apport en protéines dans les aliments est très important, en limiter la consommation ou en absorber en trop grandes quantités est un facteur de risque pour notre santé.

  • Un apport trop élevé peut être responsable de prise de poids, de cholestérol, de troubles rénaux ou de crises de goutte, surtout concernant les protéines d'origine animale. Il faut donc privilégier un équilibre entre protéines animales et protéines végétales qui apportent aussi des fibres, des vitamines et des éléments tels que le magnésium.
  • Un déficit en protéine est tout aussi grave, il peut entrainer des pertes de poids réfractaires et des oedèmes. Le tissu gras consomme des protéines donc même dans un régime, elles doivent subsister. Sans protéine, l'amaigrissement ira de pair avec la fonte musculaire, de plus après le régime, la reprise de poids risque d'être spectaculaire. La chute de cheveux, les oedèmes, l'hypoprotidie, la peau sèche et l'asthénie sont dus à une alimentation trop pauvre en protéines.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016