Excite

Rome : des repas de choix pour les plus démunis

La petite cantine de San Benedetto, une église au sud de Rome, n'est pas une cantine comme les autres. Née à Gênes en 2007, l'association "Bon Repas" y fournit depuis peu des repas comme au restaurant. Leur secret? Un accord passé avec les commerçants sur leurs denrées alimentaires saines invendues.

Pour l'heure, une trentaine de commerces, parfois renommés comme l'épicerie fine Volpettiou la pâtisserie Pompi, ont décidé de venir en aide aux plus démunis. Résultat? Des menus entrée, plat, dessert cuisinés par trois bénévoles qui composent leur menu du jour selon les arrivages et ce pour 35 personnes démunies.

Don Fabio Bartoli, le prêtre de l'église, voit comme un élan de solidarité ces actions qui visent à recréer une balance entre d'un côté l'abondance et le gaspillage et de l'autre côté, le besoin de nourriture. Ainsi la générosité des commerçants rencontre les besoins des plus démunis.

PourGregorio Fogliano, président de "Bon Repas", les cantines de rue sont composées pour la moitié de clochards et pour l'autre moitié de ces nouveaux pauvres à l'instar de Donato, 58 ans, bijoutier ruiné, qui s'est retrouvé à dormir dans sa voiture et à voler du pain pour subsister.

Son objectif est de distribuer 110.000 repas par an à Rome. Sa méthode ? Trouver un restaurant ou un commerce et lui signaler une cantine de rue ou une paroisse. Ensuite le sensibiliser à son action pour un éventuel don. Pour certains commerçants, ça ne coûte rien seulement un peu de temps.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016