Excite

Une taxe sur les boissons énergisantes à l'étude

Le rapporteur du budget de la Sécurité Sociale à l'Assemblée estime que ces breuvages devraient être taxés au même titre que la bière. Rappelons par ailleurs qu’en France, il est interdit de consommer des boissons énergisantes dans les établissements scolaires.

Les boissons énergisantes contenant de forts taux de taurine et de caféine devraient être taxées au même titre que la bière, a indiqué mardi Gérard Bapt, rapporteur du budget de la Sécu à l’Assemblée. Ces boissons, dont Red Bull est la marque la plus connue, sont destinées à donner un regain d'énergie à leurs consommateurs, en utilisant un mélange de différents ingrédients stimulants.

«Les boissons énergisantes comprenant de fortes doses de taurine et de caféine ne sont pas plus taxées qu’un simple soda, notre idée c’est de les taxer comme des boissons à risques», a déclaré Gérard Bapt, dans les couloirs de l’Assemblée, alors que le budget de la Sécurité sociale doit être examiné la semaine prochaine. Gérard Bapt doit déposer rapidement un amendement au budget de la Sécu allant dans ce sens.

Pour le rapporteur du budget de la Sécu, la taxation de ces boissons énergisantes doit se faire «au nom de la santé publique mais aussi pour apporter des recettes supplémentaires qui permettraient d'épargner les petits brasseurs, les petits producteurs de bières qui ne sont pas très alcoolisées».

Le gouvernement a annoncé il y a deux semaines, lors de la présentation du budget de la Sécu, un doublement de la taxation sur la bière. Le rendement d’une telle mesure rapporterait quelque 800 millions d’euros mais a soulevé une bronca, non seulement chez les producteurs de cette boisson mais chez nombre de députés des régions productrices.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016