Excite

Vins de Bordeaux, Chateaux Angélus et Pavie parmi les très grands

Désormais Premiers grands crus classés A en Saint-Emilion, les châteaux Pavie et Angélus rejoignent les châteaux Ausone et Cheval Blanc, seuls au sommet de cette hiérarchie depuis le premier classement édité en 1955.

«Cela représente pour le monde entier ce que Bordeaux peut faire de mieux », indique Hubert de Boüard, directeur du château Angélus. Il est vrai qu’arriver au niveau des icônes bordelaises tels les châteaux Latour, Margaux, Mouton-Rothschild, Lafite-Rothschild, en Médoc, Haut-Brion en Graves, Cheval-Blanc et Ausone en Saint-Emilion, et Yquem en Sauternes est une enterprise de longue haleine.

« Il faut bien sûr avant tout avoir un grand terroir mais nous avons énormément travaillé pour bien le comprendre. J’ai passé ces 15 dernières années à me poser des questions, à optimiser le travail dans la vigne et dans les chais. Rien n’a été laissé au hasard, pour arriver en A il fallait en passer par là », indique Gérard Perse, propriétaire du château Pavie qu’il a acquis en 1998. « Puis après il faut se faire connaître, voyager, aller à la rencontre des amateurs » car « il est important que les consommateurs mettent un visage sur une bouteille », souligne-t-il.

Pour Angélus, De Boüard dit aussi avoir « beaucoup voyagé, beaucoup communiqué », paraphrasant Paul Bocuse en indiquant qu’« il y a le savoir-faire mais il y a le faire-savoir ». Cette ascension va inexorablement entraîner une augmentation de prix. "Entre Cheval-Blanc et nous il y a un rapport de deux fois et demi", indique M. de Boüard. "On se repositionnera d'ici quatre à cinq ans. Le consommateur est conscient qu'il y aura un effort de rattrapage", estime-t-il.

Actuellement on trouve à la foire aux vins en hypermarché des Château Angélus et Pavie 2010 et 2009 à partir de 260 € la bouteille.

France - Excite Network Copyright ©1995 - 2016